• La chatte de Brobdingnag


      La chatte de Brobdingnag est l'une des chattes de fiction les plus redoutables de toute l'histoire de la littérature. Il s'agit de la femelle domestique enorme, féroce, "trois fois plus grande qu'uhn boeuf", qu'on rencontre au cours du voyage de Lemuel Gulliver à Brobdignag, dans le grand classique de Jonathan Swiff, Les voyages de Gulliver (1726).

    L'oeuvre la plus célèbre de Jonathan Swiff, Les voyages deGulliver , est une allégorie qui décrit les tribulations de Lemuel Gulliver dans quatre pays étranges. Chaque pays sert de prétexte pour ridiculiser un aspect de la nature humaine, ou bien les coutumes et la politique des hommes.

    Les voyages de gulliver sont divisées en quatre partie. La première, "le voyage à lilliput", se déroule dans un pays où les choses et les gens sont à l'échelle miniature.

    AU PAYS DES GEANTS

    La deuxième partie du livre décrit "un voyage à Brodbingnag" . Dans ce pays, à l'inverse, les choses et les êtres sont géants.

     CHATTE GEANTE

    Gulliver y rencontre l'immense chatte de  Brobdingnag : "Au beau milieu du diner, la chatte préférée de ma maîtresse sauta sur ses genoux. J'entendis alors derrière moi un bruit semblable à celui que ferait une douzaine de tisserands au travail, et, tourant la tête, je découvris qu'il s'agissait du ronronnement de l'animal, qui semblait trois fois plus grand qu'un boeuf, à en juger par la taille de sa tête et de l'une de ses pattes, tandis que sa maîtresse le nourrissait et le caressait."

    Gulliver, terrifié par cet énorme félin, se tient à distance. La maîtresse de l'animal le retient fermement, de peur qu'il ne se jette sur Gulliver. "Mais il s'avéra qu'il n't avait aucun danger, car la chatte ne me prêta aucune attention quand mon maître me plaça à trois mètreds d'elle."

    AUTRES VOYAGES

    La troisième partie des Voyages de Gulliverraconte "un voyage à laputa, Balnibarbi?Luggnagg,Glubbdudbrib et au japon", tandis que la quatrième partie décrit "un voyage au pays des Houyhnhms".

    Dans ce pays, les êtres respectés sont des chevaux, tandis que les humains, appelés "yahoo", des "loubards" modernes, rétrogrades et grossiers.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :