• Les chats et la monarchie

     


     La France a eu des rois amateurs de chats et d'autres qui détestaient les félins. Plusieurs de nos souverains sont connus pour leur cruauté envers les chats, qu'ils considéraient avec dégoût. En revanche, les chats furent traités avec bienvaillance sous Louis XIII (1601-1643), qui mit un terme à leur crémation par les chrétiens, et sous Louis XV (1710-1774), qui possédait des chats et les aimaient sincèrement.

    Il est étonnant de constater que certains hommes, capables de faire face courageusement à l'adversité, peuvent être privés de leurs moyens par des êtres aussi inoffensifs que les chats. Un roi de France en particulier avait une peur panique des chats.

     

    PHOBIE DES CHATS

     

    Henri III (1551-1589), roi de France de 1574 à 1589, combattit les huguenots, menés par son successeur, Henri de Navarre, ainsi que la ligne catholique, dirigée par le Duc de Guise. Henri III avait si peur des chats qu'il s'évanouissait à leur vue. Il fit exécuter 30000 de ces animaux au cour de son règne.

    Louis XIV (1638-1715), le Roi Soleil, gouverna de 1643 à 1715. En 1648, alors qu'il n'avait que 10 ans, on dit qu'il dansait autour des buchers où des chats brûlaient vifs. Les félins surplantés par les canaris, les perroquets et les chiens, n'étaient pas en odeur de sainteté à la cour de France à cette époque, et restaient confinés aux cuisines.

     

     

    PHOBIE FELINE
    Les phobies intenses, comme celle dont souffrait Henri III, sont heureusement assez rares. L'étude des réactions phobiques a montré que les femmes en sont davantage atteintes que les hommes, et que la phobie des félins recèle des éléments sexuels. Le seul remède consiste à familiariser peu à peu le malade, en lui présentant des objets liés aux félins (photographies ou chats en peluche). Les réactions phobiques diminuent alors, au point que la personne qui en souffre peut se trouver dans la même pièce qu'un chat.

     

     

    AMATEURS DE CHATS

     

    Louis XIII, qui gouverna la France de 1610 à1643, avait pour conseiller et ministre le cardinal de Richelieu. LEs chats régnaient alors en maîtres à la cour, car Richelieu adorait les nombreux chatons qui lui tenaient compagnie. Louis mit un terme aux crémations décidées par lEglise chrétienne sous son règne. Richelieu, qui avait beaucoup d'influence sur le roi, incita peut-être celui-ci à prendre des mesures.

    Le roi de France qui aima le plus les chats fut sans conteste Louis XV. Sous son règne, de 1715 à 1774, la monarchie dclina moralement et politiquement,  ce qui prépara le terrain à la révolution de 1789. Louis possédait un chat blanc qui venait dans sa chambre chaque matin et était autorisé à jouer sur la table du Conseil royal pendant les réunions.

     

     

    LE SAVIEZ - VOUS?

    ?La phobie des chats s'appelle l'ailurophobie, du mot grec "ailouros", qui signifie "chat". Le terme aurait été inventé par l'historien grec Herodote, quand il découvrit ces félins au cours d'un voyage en Egypte, au Ve siècle av J.C.

    ?Alexandre le Grand, Jules César et Napoléon Bonaparte avaient la phobie des chats.

    ?Louis XIV épousa l'infante Marie - Thérèse, fille du Roi d'Espagne, afin de consolider la paix entre la France et l'Espagne. On dit qu'il fut influencé par ses nombreuses maîtresses, parmi lesquelles Mme de Montespan et Mme de Maintenon.

    ? Louis XV devint roi de France à l'âge de 5ans, après la mort de son unique frère. A 11 ans, on le fiança à l'infante Marianne, fille du Roi Philippe V d'Espagne.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :