• Pierre et le loup


     
    Par la diversité de sa production -en tant que compositeur d'opéra, de musique de ballet, de musiques de films, de symphonies, de concertos, de musique de chambre et de sonates- Prokofiev se distingue comme l'un des plus brillants compostieurs russes du XXè siècle. Il a marqué les jeunes esprits avec son conte de fées Pierre et le loup, plein d'humour, d'esprit et de vivacité juvénile.
    Le compositeur Sergheï Prokokiev a vécu à une époque tourmentée, mais il a montré, à travers son oeuvre musicale, qu'un artiste pouvait survivre à la violence, et même s'exprimer avec force dans un contexte de grands changements.
     
     
     
     
     
    SERGHEI PROKOKIEV
    Sergheï Prokokiev est né en avril 1891 à Sontsovka, en Ukraine. Il composa son premier opéra à l'âge de neuf ans et centra au Conservatoire de SAtin-Petersbourg à 13 ans, où il étudia avec Rimsky-Korsakov. Il avait 26 ans quand la Révolution russe éclata, en 1917. Il quitta sa patrie peu après, mais retouna en URSS en 1933. Pendant le restant de ses jours, il dut subir la dictature stalinienne, à l'instar des autres compositeurs soviétques de l'époque, comme Chostakovitch. Prokokiev fut un compositeur prolifique qui maitrisait avec brio toutes les formes musicales. Il mourut à Moscou en 1953.
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    CONTE DE FEES MUSICAL
     
    La façon dont Prokokiev en est venu à composer Pierre et le loup est intéressante. En 1936, Natalia Satz, alors directrice du théatre des enfants de Moscou, demanda au compositeur de créer un conte de fées symphoniques, qui initierait les enfants aux divers instruments d'un orchestre. Il fallait que les jeunes auditeurs puissent facilement identifier chaque instrument. La flûte fut donc associée à l'oiseau, le hatbois au canard, la clarinette au chat, le cor d'harmonie au loup, le tambour aux coups de fusil et le basson çàla voix du grand-père.
    Prokokiev ajouta un quatuor à cordes pour représenter les diverses facettes de la personalité du principal personnage humain. C'est ainsi que Pierre fut associé à la section de cordes de l'orchestre. Prokokiev écrivit également un livret, devant être lu pendant les pauses.
     
    LE ROLE DU CHAT
     
    Le rôle joué par le chat dans l"histoire est un rôle ignominieux, mais il est interprété de façon mémorable par la clarinette. Pierre remarque un chat qui rampe furtivement dans l'herbe pour attraper un oiseau, occupé à taquiner un canard. Pierre ayant alerté l'oiseau par ses cris, celui-ci s'envole, et le canard se met à l'abri.
    Prokokiev composa et orchestra la musique de ce conte en quinze jours, et la première représentation en fut donnée en mai 1936, lors d'un concert de la Société philharmonique de Moscou. Selon Prokokiev, ce concert était raté, et il attira peu l'attention. Trois jours plus tard, il fut donné de nouveau au théâtre central des enfants, où il eut beaucoup de succès. Des enregistrements furent faits, et le conte musicale fit vite le tour du monde.
     
    LE SAVIEZ-VOUS?

    ?Plusieurs célébrités ont enregistré la narration du livret de Prokokiev pour Pierre et le loup, parmi elles, l'acteur Peter Ustinov et le chanteur David Bowie.

    ?Prokokiev a commencé à travailler à l'opéra épique Guerre et Paix l'année où l'Alemagne envhaissait l'URSS.

    ?Le directeur de troupe Sergheï Diaghilev commanda à Prokokiev la musique de l'un de ses ballets.

    ?Le fils du grand compositeur russe aurait déclaré que son père écrivait de la musique assez ordinaire.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :