•  


     
     
    Les chat griffent les meubles pour deux raisons, toutes deux liées au comportement des animaux sauvages : ils aiment aiguiser leurs griffes et veuent marquer leur territoire pour que les autres chats sachent quils l'occupent et ne soient pas tentés de l'envahir. Néammoins, si votre chat aime griffer votre nouveau sofa en cuir ou votre buffet du XVIIIe siècle, il est essentel de modifier son comportement.
     
    Partager votre domicile avec un chat imlique d'accepter quelques contraintes, mas aussi de faire comprendre a votre animal que vous aimez votre intérieur tel qu'il est. Les rideaux en lambeaux, les coussins lacérés et les meubles griffés font peut-être le bonheur de votre compagnon, mais il doit apprendre que ce n'est pas le but que vous recherchez.
     
    BONNES HABITUDES
     
    Il vaut mieux commencer l'éducation d'un chat dès son plus jeune âge. Enseignez - lui les bonnes manières tôt et vous pourrez facilement cohabiter en paix. Cepedant, les chats ne sont pas aussi faciles à dresser que les chiens, car les canidés, vivant en meute, ont l'habitude d'être remis à leur place. Les chats, animaux solitaires par nature, aiment régner sur leur domaine.
     
    Vous pouvez aborder le problème de deux façons. En premier lieu, vous pouvez décourager votre chat d'adopter un comportement asocial, tout en l'incitant à trouver un autre endroit pour se faire les griffes et marquer son territoire.
     
    GRIFFOIRS
     
    La première chose à faire est de lui offrir un griffoir : il peut s'agir d'un arbre à chat en bonne et dur forme, doté de montants couverts de corde enroulée, de plates - formes moquettées et de jouets suspendus (qui attirent l'attention du chat).
    Mais il existe aussi des modèles plus simples, qui peuvent être fixés au mur. Une simple bûche, inclinée dans un coin prisé par votre chat, peut même faire l'affaire. Ces diverses formes de griffoirs offrent des surfaces plus grandes que la plupart des meubles et peuvent suffire à empêcher votre chat de faire des dégâts.
     
    Si ces solutions ne sont pas satisfaisantes, vous devrez adopter une autre ligne de conduite et décourager activement votre chat de griffer les meubles. La méthode la plus simple consiste à toujours avoir sous la main un vaporisateur de jardin. Réglez le pour obtenir un jet fin et aspergez votre animal chaque fois qu'il commence à se faire les griffes sur un meuble. Si, dans un même temps, vous félicitez votre chat chaque fois qu'il utilise son griffoir attitré, vous finirez par  obtenir le résultat escompté.
     
     
    LE SAVIEZ - VOUS ?

    ? Les arbres à chat simulent les chats d'appartement et leur permettent de faire de l'exercice.

    ? Il existe aussi des produits répusilfs à base de substances naturelles qui éloignent les chats des meubles.


    votre commentaire
  •  


     
     
    Les chats peuvent passe des heures à observer l'eau d'un étang ou d'un aquarum, attendant apparemment de pouvoir passer à l'action. Ils semblent fascinés par le déplacement lent des poissons sous l'eau, si prêt de leur servir de reps! vous devrez donc réfléchir à l'endroit où vous disposerez u aquarium chez vous. Mais les chats sont-ils vraiment capables d'attrapper des poissons, ou bien l'observation n'est - elle qu'un passe - temps agréable pour eux?
     
    L'image d'un chat en train de manger un poisson est aussi courante que celle qui montre un félin dévorant un oiseau ou un rongeur. Cependant, si vous possédez un chat, vous aurez sas doute déjà remarqué qu'il revient plus souvent chez vous avec une souris ou un oisillion qu'une carpe chinoise!
     
    La plupart des chats rechignent à se jeter à l'eau. Si les chats adorent boire dans un évier, une mare ou autre endroit inapproprié, peu d'entre eux aiment vraiment se mouiller. Et même une fois dans l'eau, rares sont les chats suffisamments rapides pour attrapper des poissons. Les ombres, les reflets et la distortion des distances dans l'eau jouent des tours aux prédateurs les plus aguéris.
     
     
     
    UN CHAT PECHEUR
     
     
    Parmi les mebres de grande taille de la famille du chat, il existe une espèce bien otillée pour chasser dans l'eau : le chat pêcheur (Feli viverrina) ou chat viverrin. Cet animal aux pattes partiellement palmées et au corps allongé plonge dans l'eau pour saisir ses proies, parvenant parfois à saisir des poissons assez gros.
    Le problème principal que posent les chats fascinés par les poissons est qu'ils peuvent sauter dans une mare et ne plus être capable d'en sortir. Il ne faut pas une grande profondeur pour qu'un chat puisse se noyer, s'il se trouve désorienté, la tête sous l'eau.
     

    LE SAVIEZ - VOUS ?

    ? Le chat turc du lac de van, comme son nom l'indique, aime se baigner.

    ? Les chats adorent boire dans les endroits les plus étranges : robinets qui gouttent et tuyaux d'arrosages sont aisi très appréciés. Certains maîtres pensent que leur chat espère qu'un poisson finira par en sortir!

    ?Même le chat pêcheur est davantage prédisposé à mager des oiseaux, des reptiles et des amphibiens que des poissons.


    votre commentaire

  •  

     

     

     

     

    *Pour former des liens étroits et gratifiants avec votre chat, il est essentiel qu'il apprenne à répondre à vos appels. Aprrendre à reconnaître son nom et savoir que vous êtes dominant sont deux étapes capitales.

     

     

    Après la propreté,l'une des premières choses que l'on demande à un chat est de venir quand on l'appelle. C'est une étape importante, si vous voulez établir une relation de qualité avec votre animal. Le dressage doit commencer tôt, au même moment où vous apprendrez à votre chat à reconnaître son nom (que vous devrez prononcer aussi souvent que possible).

    Amener votre chat à reconnaître son nom et à répondre à vos appels est une part essentielle de votre responsabilité en tant que propriétaire de l'animal. C'est aussi une leçon importante que tous les chats doivent apprendre, en particulier s'ils sont libres de leurs mouvements.

    Il faut entamer ce dressage dès le plus jeune âge, mais avant d'inculquer à votre chat qu'il doit venir vers vous à la demande, vous devez lui apprendre à identifier son nom. Employez le nom du chaton aussi souvent que possible, en particulier quand vos le caresser et que vous lui donnez à manger.

     

    RECOMPENSES

    Contrairement aux chiens, les chats ne peuvent apprendre à obeir systématiquement. Un chat n'apprend que s'il considère qu'une réaction obéissante en vaut la peine. La meilleure façon de procéder consiste à appeler le chat juste avant de faire quelque chose qu'il considère comme agréable et, aux yeux d'un chat, le plus agréable, c'est la nourriture!

    Appelez toujours un chaton par son nom au moment de le nourrir, même si vous devez pour cela le mettre dehors ou le faire changer de pièce avant de l'appeler. Il comprendra vite que quelque chose d'agréable se passe quand il répond.

    AUTRE CAS

    A l'inverse, il vaut mieux aller cehrcher un chat, plutôt que de l'appeler, si vous devez lui faire faire quelque chose d'ennuyeux, ou de désagréable (par exemple, si vous devez l'enfermer dans une pièce pour faire aure chose dans une atre, ou que vous devez l'emmener chez le vétérianaie).

    Souvenez - vous qu'apprendre à votre chat à répondre à l'appel de son nom peut lui sauver la vie si, d'aventure , il se laisse enfermer quelque part. Le jeu en vaut dans vraiment la chandelle.

     

     

     

    LE SAVIEZ - VOUS ?

    ?Les chats répondent plus facilement aux noms courts et simples, qui débutent et finssent par des consonnes claires.

    ? Une fois adulte, un chat doit avoir appris à répondre à son nom.

    ?Il est important, pour des raisons de sécurité, qu'un chat réponde quand on l'appelle. Bon nombre de chats enfermés 'ont eu la vie sauve que parce qu'ils avaient poussés des cris en entendant la voix de leur maître.

     

     


    votre commentaire
  •  


     
     
     
    Certains chats intrépident grimptent sans cesse aux arbres, traitant de haut leur voisinage, jouissat du point de vue avantageux que leur donn leur position et essayant d'attrapper les oiseaux qui s'approchent d'eux. D'autres félins, au contraire, ne s'intéressent pas à cette activité, peut-être parce qu'ils sont conscients des difficultés qu'ils ont parfois à redescendre des arbres.
     
    La plupart des aiment grimper aux arbres, mais il leur est souvent difficile d'en descendre. Une fos échoués sur une branche haute, ils deviennent nerveux et restent souvent sourds aux appels et aux cajoleries.
    En général, on s'aperçoit qu'un chat est coincé dans un arbre parce qu'il reste assis sur une branche en miaulant bruyamment. Ces cris signifient que l'animal demande de l'aide. Mais si plusieurs personnes s'arrêtent sous l'arbre, le chat risuqe de devenir encore plus angoissé et de renoncer davantae à essayer de descendre.
     
     
    PROCEDURE A SUIVRE
     
    La première chose à faire est d'essayer d persuader le chat de redescendre tout seul. Quelqu'un en qui le chat a confiance dot être chargé d'appelet l'animal et de l'appâter avecun bol de sa pâtée préférée ou une soucoupe de lait. Ces appâts peuvent inciter l'animal à opter pour un autre itinéraire de descente. En cas d'échec, laissez le cha seul un moment, pour lui laisser le temps de réfléchir : sans aide humaine , il peut fort bien se résoudre à faire appel à ses propres ressources.
    Cependant, si le chat est physiquement prisonnier de l'arbre, s'il est blessé ou simplement traumatisé au point de ne plus pouvoir bouger, vos devrez utiliser une échelle pour monter jusqu'à lui. L'arrivées d'inconnus et d'une grande échelle effraiera sans doute l'animal. Essayez de le rassurer en lui parlant sur un ton amical et en lui tendant des friandises, pour l'empêcher de grimper encore plus haut. En dernier recours, vous aurez peut-être à appeler les pompiers.
     
     

     

    LE SAVIEZ - VOUS?

    ?Les chats ont du mal à redescendre des arbres parc que leurs pattes antérieures supportent oins bien leur poids que leurs pattes postérieures.En outre, leurs griffes incurvées leur permettent de se hisser facilement, mais ne les soutiennent pas quand ils descendent.

     

    ?Les chats préfèrent souvent suater à terre que redescendre. Leurs coussinets de leurs pattes font alors office d'amortisseurs.

    ?Dans Alice au pays des merveilles, de Lewis Carroll, le chat de Cheshire, juché sur une brance d'arbre, s'adresse en souriant à Alice.

     


    votre commentaire

  • *Les siamois et les races orientales sont les membres les bavards de la famille du chat. Le siamois possède le registre le plus étendu , avec environ 40 cris différents.

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les chats peuvent émettre toute une gamme de sons pour communiquer , mais certaines races, comme les siamois, sont biens plus bavardes que d'autres, comme le bleu russe. Les spécialistes ont identifié au moins seize cris différents, les chats élargisants leur vocabulaire personnel en vieillissant. Les chatons ne sont pas immédiatement capables de produire tous ces sons et n'acquièrent pas un vocabulaire étendu avant d'avoir trois mois.

    Le répertoire vocal d'un chat dépend à la fois de sa race et de l'individu. On considère les siamois comme la race la plus bruyante, car elle fait appel à ses cris pour attirer l'attention des chats comme cell des hommes.

    SOUVENIR D'ENFANCE

    Tous les chats domestiques ont dans leur répertoire des cris d'adulte et des cris semblables à ceux des chatons. De bien des façons, les chats domestiques ne deviennent jamais adultes et établissent des rapports infantiles avec leur maître, en se comportant comme des chatons avec leur mère. Cet état se reflète dans leurs vocalisations.

    Le miaulement typique des chatons sert à réclamer l'attention. Il ne fait pas partie des vocalisations des chats sauvages adultes, mais reste clairement perceptible dans les sons émis par les chats domestiques tout au long de leur vie.

    Le ton d'un miaulement indique s'il s'agit d'une demande expresse d'attention ou plutôt d'une requête, quand un chat à faim, par exemple. Le son de base peut-être semblable, mais il est souvent associé au langage corporel du chat ou simplement à sa posture, qui renforce le message vocal. De loin, on distingue facilement les cris de deux chats, par exemple quand deux matous se menacent, car la puissance de ces cris a tendance à accentuer leur sonorité individuelle.

     


    LE SAVIEZ -VOUS ?

    ? Seuls les petits félins sauvages ronronnent? Les grands félins, comme le lion, rugissent en raison d'une différence dans leur structure vocale.

    ?Le langage des chats est fait de trois types de sons : les voyelles, les murmures (qu'on entend seulement de près) et les sons plus agressifs, de forte intensité, utilisés quand deux chats entrent en conflit.

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique